Autres_Services
Audit PAE
Chauffage
PEB
Test Blower Door
Thermographie
Contrôle citerne mazout
Conseil Resp. PEB
Audit PAE

Qu’est ce que l’audit énergitique PAE

La PAE est la procédure d’avis énergétique, s’adressant aux propriétaires, qui consiste à émettre un avis relatif à la qualité énergétique d’une habitation unifamiliale existante.

L’avis consiste en une analyse de l’enveloppe du bâtiment (murs, toitures, châssis, planchers), des systèmes de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire, de la ventilation et éventuellement de la problématique de la surchauffe en été (module optionnel appelé confort d’été).

A quoi sert l’audit énergétique?

Sur le plan énergétique

L’audit donne une évaluation de la qualité énergétique de votre logement. Il vous aide à :

  • en détecter les points faibles ;
  • déterminer les interventions les plus efficaces et proposer les méthodes de rénovation les plus appropriées dans le but de réduire les pertes d ‘énergie, votre facture énergétique et augmenter votre confort.

Sur le plan financier

En Région wallonne, certaines primes sont octroyées uniquement après la réalisation d’un audit énergétique confirmant l’intérêt de l’isolation.

Que contient l’audit énergétique ou Procédure d’Avis Energétique (PAE)?

Des informations sur le comportement énergétique de votre maison comme le niveau d’isolation thermique, un diagnostic des systèmes de ventilation, de chauffage et de production d’eau chaude sanitaire.

  • Des propositions d’améliorations directement liées à votre situation.
  • Une estimation des économies que ces améliorations entraîneront.
  • Des informations techniques générales corrélées avec les propositions d’amélioration.
  • Une liste des contacts, publications et incitants financiers.
  • Une information sur la réglementation thermique de votre région.
  • Un document donnant droit à la réduction d’impôt pour investissement économiseur d’énergie.

Que coûte l’audit énergétique ou la Procédure d’Avis Energétique (PAE)?

Le coût de l’audit dépend de la taille du bâtiment et de la complexité de son analyse. Le coût moyen attendu d’un audit se situe entre 700 € et 1000 € TVAC. Cette somme peut être vite rentabilisée grâce à la mise en œuvre des améliorations proposées et aux économies d’énergie qu’elles vont engendrer.

Des incitants financiers ont été mis en place pour soutenir la réalisation d’audit énergétique :

Primes régionales

  • Wallonie 60% du montant   –   plafonnée à 360€
  • Bruxelles 50% du montant   –   plafonnée à 400€

Primes Provinciales :

  • Brabant wallon 20% du montant   –   cumulable et plafonnée à 200€
  • Namur 20% du montant   –   cumulable et plafonnée à 200€
Chauffage
PEB

Pourquoi contrôler son système de chauffage?

Une chaudière installée correctement, propre et bien réglée, consomme moins et dure plus longtemps !

L’objectif est de minimiser l’impact environnemental du chauffage ; moins de carburant brûlé, c’est moins de gaz à effet de serre émis dans l’atmosphère. Le respect de certaines exigences (chaudière, tuyauteries, radiateur, régulation,…) permet de limiter les rejets de gaz à effet de serre (dont le CO2). Or, dans nos régions urbaines, le chauffage des bâtiments représente pas moins de 70 % du total des émissions de gaz à effet de serre !

C’est bon pour l’environnement, mais pour votre portefeuille aussi. Le coût de l’énergie grimpe sans cesse. Par conséquent, réduire sa consommation grâce à une chaudière bien installée et bien réglée n’est certainement pas à négliger. Un entretien périodique permet de réduire les pertes de 5 à 10%.

Quelles sont les obligations en vigueur ?

La réglementation s’applique pour tout système de chauffage comprenant une ou plusieurs chaudières d’une puissance nominale supérieure à 20 kW.

1. Le contrôle périodique des chaudières

Ce contrôle consiste au nettoyage de la chaudière et du système d’évacuation des fumées, au réglage du brûleur et la vérification de certaines exigences relatives, notamment aux émissions de la chaudière en fonctionnement.

Quand dois-je effectuer ce contrôle ?

Chaque année, pour les chaudières au mazout ;
Tous les 3 ans, pour les chaudières au gaz.

Il incombe au propriétaire de faire procéder au contrôle.

2. La réception d’un nouveau système de chauffage

Si vous en installez une nouvelle chaudière ou si vous remplacez votre ancienne chaudière, vous devez faire appel à un professionnel agréé pour réceptionner votre système de chauffage. L’objectif est de vérifier sa bonne installation en ce qui concerne l’isolation des tuyaux, la régulation, la qualité de la combustion et des gaz émis, la ventilation du local de chauffe, le tirage de la cheminée, etc.

Cette obligation doit être respectée par tout propriétaire.

Dans le cas d’un entretien et d’une réception, Greenfish-Energy vous remettra une attestation officielle, conformément à ce que prévoit la nouvelle réglementation chauffage PEB.

3. L’audit ou le diagnostic des systèmes de chauffage

Le diagnostic du système de chauffage est une évaluation non-contraignante du système existant par un professionnel agréé. L’objectif est d’évaluer les performances énergétiques du système de chauffage et de donner des conseils d’amélioration du système, voire de remplacement de chaudière.

Il doit être réalisé au plus tôt un an avant et, au plus tard, un an après que la chaudière la plus âgée d’une puissance supérieure à 20kW raccordée au système de chauffage a atteint l’âge de 15 ans.

Test Blower Door

Thermographie

Qu’est-ce qu’une thermographie infrarouge?

La thermographie permet de visualiser directement les défauts de construction car elle mesure à distance la température des objets à partir de ses émissions infrarouge. Cette technique localise précisément les endroits où il y a des déperditions thermiques et elle peut ainsi éviter de faire des tests destructifs pour vérifier la qualité de pose de l’isolation.

La thermographie n’est cependant efficace que s’il y a une différence de température significative entre l’intérieur et l’extérieur du bâtiment. Elle se fera donc de préférence lors de la saison de chauffe entre novembre et mars.

Cette technique est idéale lors de la réalisation d’un audit énergétique pour établir un diagnostic complet et précis de votre habitation.

Quelles sont les applications ?

  • Contrôle de l’isolation : la thermographie permet le contrôle du niveau d’isolation et de sa qualité de pose ou de tenue. Elle est très utile pour faire un état des lieux du niveau d’isolation du bâtiment.
  • Détection des ponts thermiques : les ponts thermiques sont des zones froides d’un bâtiment par lesquels l’énergie s’échappe plus facilement et où des traces d’humidité peuvent apparaître. La thermographie permet de les détecter facilement.
  • Détection d’humidité et de fuites : la thermographie est une discipline très efficace dans la détection de l’humidité et de ses causes.
  • Le chauffage : la thermographie permet de localiser des conduites de chauffage encastrées, du tracé et de fuites, de même que pour des conduites d’alimentation d’eau chaude ou des évacuations d’eau.
  • Les infiltrations d’air extérieur : les infiltrations d’air laissent des traces visibles qui sont détectables par thermographie infrarouge. La thermographie peut être utilisée en complément au test d’étanchéité (blower door test).

Quand réaliser un audit thermographique ?

La thermographie est principalement utilisée dans les situations suivantes :

  • Avant une rénovation ou lors d’un audit énergétique;
  • Après rénovation ou la construction pour contrôler la qualité des travaux;
  • Pour détecter des fuites ou les éléments qui causent de l’humidité;
  • Pour vérifier l’étanchéité du bâtiment.

Combien coûte une thermographie infrarouge?

Le prix d’une thermographie infrarouge complète d’une habitation varie entre 400 et 600 euros TVAC pour une maison unifamiliale. Cependant, en Région wallonne, vous pouvez bénéficier d’une prime pour la réalisation d’une thermographie. Enfin, si une thermographie est demandée en complément à  l’audit énergétique (PAE), vous bénéficiez d’une réduction.

Contrôle citerne mazout

Contrôle citerne à mazout

Afin de prévenir la pollution des sols, la loi impose de faire le contrôle des citernes à mazout de manière périodique. Ce contrôle concerne aussi bien les réservoirs enfouis que les réservoirs aériens de 3.000 litres et plus. Tous les réservoirs doivent également être équipés d’un système anti-débordement.

La Région wallonne ne prévoit aucune réglementation pour les réservoirs de capacité inférieure à 3.000 litres. Consultez toutefois votre administration communale afin de vous informer des éventuelles prescriptions communales.

Quand est-ce obligatoire?

Réservoirs enfouis d’au moins 3.000 litres – Wallonie
Réservoir double paroi Contrôle tous les 10 ans
Réservoir simple paroi de 10 à 20 ans Contrôle tous les 10 ans
Réservoir simple paroi de 20 à 30 ans Contrôle tous les 5 ans
Réservoir simple paroi de plus de 30 ans Contrôle tous les 3 ans
Réservoir simple paroi – âge inconnu Contrôle tous les 3 ans
Réservoirs aériens d’au moins 3.000 litres – Wallonie
Réservoir avec encuvement Contrôle tous les 10 ans
Réservoir sans encuvement Contrôle tous les 3 ans

Que vérifie l’expert ?

  1. Contrôle visuel de l’installation.
  2. Contrôle de présence d’eau ou de boue.
  3. Contrôle du bon fonctionnement du système anti-débordement.
  4. Contrôle du système de détection de fuite (si présence de ce système).
  5. Contrôle d’étanchéité sur les citernes enterrées.

Que recevez-vous ?

  1. Un bouchon vert ou une plaquette verte reprenant le numéro d’agréation du technicien, la date du contrôle et la date ultérieure du prochain contrôle. L’adresse du client ainsi que le numéro de l’attestation de conformité sont également lisible sur la plaquette.
  2. Une attestation de conformité.
Conseil Resp. PEB

Lorsque vous construisez ou rénovez votre maison, vous devez faire appel à un responsable PEB ou Conseiller PEB dont le rôle est de veiller au volet énergétique de votre bâtiment afin que celui-ci réponde aux normes PEB.

Notre conseiller PEB ou responsable PEB va donc se coordonner avec votre architecte et votre entrepreneur dans l’ensemble des démarches liées à la performance énergétique de votre bâtiment et sera responsable des éléments suivants :

  • la rédaction de l’engagement PEB avant l’introduction du permis
  • la conception et description des mesures à mettre en œuvre pour atteindre les exigences PEB
  • la rédaction de la déclaration PEB initiale
  • le contrôle de l’exécution des travaux relatifs à la PEB (suivi du chantier)
  • la vérification de la conformité du projet à la réglementation
  • la rédaction de la déclaration PEB finale

Il prend en charge l’ensemble des éléments administratifs relatifs à la PEB (déclaration, engagement,…) ainsi que les différentes études de faisabilité afin de vous assurer l’obtention de votre permis d’urbanisme et de votre certificat PEB.